Séchage en grange du foin

Après avoir alimenté notre troupeau avec de l’ensilage (herbe récoltée, en vert, hachée, stockée en silo), nous avons fait le choix en 2007 d’arrêter ce système de récolte dont les risques d’acidose sur les brebis sont plus importants, très coûteux en mécanisation et moins respectueux de la santé des petits ruminants, pour un système fourrager à base de foin que nous considérons plus adapté à nos brebis. Ce choix nous a obligé à réduire de 30% notre troupeau car nous récoltons beaucoup moins de quantité.

Les terrains du Causse fortement calcaire sont très bien adaptés à la pousse de luzerne. Lors de la récolte, la qualité du foin dépend de la proportion de feuilles récoltées car la luzerne s’effeuille beaucoup à la chaleur.

A fin de pouvoir distribuer un foin de bonne qualité l’hiver, nous avons réalise en 2007 une installation de séchage en grange de fourrage. Ainsi, la luzerne récoltée en vrac, avec les feuilles à la fraîcheur, même avec un peu de rose termine son séchage en grange avec de l’air à plus de 40%. Cela, en profitant du soleil qui réchauffe l’air sous le toit de la grange qui est ensuite canalisé et soufflé pour sécher le foin. Une griffe de manutention électro hydraulique permet d’engranger et de reprendre le foin l’hiver.
La valeur nutritionnelle du foin est ainsi augmenté d’environ 3% avec cette technique de récolte.

champ

sechagesechage